Accueil  Hotel   Parlons nos langues   Profils   Cuisine   Insolite   Petit dico Nouchi   Blagues   A propos de nous  Contact
 
Showbiz Actualités Evènements Musique Coin Chic Dossiers À la decouverte de Galerie Photo Vidéo
     
ACTUALITES

Koné Marc Arnaud: nous avons notre mot à dire



Charismatique, sociable et entreprenant, KONE Marc Arnaud est un leader pour sa génération qui l’a porté à la tête de la Jeune Chambre Internationale de côte d’Ivoire en 2014. Cette organisation qui regroupe un nombre incalculable de jeunes dans le monde entier se veut être le guide d’un monde meilleure qui forme une jeunesse responsable. Pour mieux cerner les contours de ce mouvement, le président s’est livré à nous dans une interview exclusive dans laquelle il nous parle de lui et de la dite organisation. Akwaba.biz : Bonjour président KONE Marc Arnaud: Bonjour Akwaba.biz : Avant tout propos présentez vous à nos internautes. K.M.A : Je suis KONE Marc Arnaud, Président National de la JCI CI (Jeune Chambre Internationale Côte d’Ivoire) et ingénieur en informatique. Akwaba.biz : Faites nous un bref récit à la fois de votre cursus scolaire, de votre parcours professionnel et notamment celui à la Jeune Chambre. K.M.A : Pour mon cursus scolaire je ne ferai pas long, je donnerai juste le dernier diplôme qui est un master en informatique. En ce qui concerne ma profession, j’exerce en qualité d’auditeur des systèmes d’informations. Et pour en venir à présent à mon poste de président national de la Jeune Chambre je tiens à signifier que cela est l’aboutissement d’un parcours de huit (08) ans qui a débuté en 2006 alors que je n’étais qu’un simple sympathisant de la Jeune Chambre internationale Abidjan. Quatre (04) ans après c’est-à-dire en 2010 j’accède à la présidence de mon organisation locale. Et depuis Octobre 2013 je siège au poste de Président National de la Jeune Chambre Côte d’Ivoire. Akwaba.biz : Depuis octobre 2013 vous êtes le président national. Mais comme vous l’avez dit tantôt cela fait bien aujourd’hui 08 longues années que vous servez la cause de cette organisation. Quelle représentation faites-vous de la jeune chambre ? K.M.A : Nous sommes une organisation qui réunie plusieurs personnes ayant un objectif commun. L’objectif étant de servir notre prochain, nous mettons à la disposition de nos membres quatre (4) aires d’opportunités à savoir : la formation du membre individuel, le service à la communauté, le volet affaire et l’international permettant d’étendre le réseau soit amical ou professionnel du membre. Akwaba.biz : Que dites-vous donc à tous ceux qui soutiennent qui voient en la jeune chambre un nid d’emploi ? K.M.A : Je dis à tous ceux qui pensent de la sorte que la jeune chambre n’est pas spécifiquement pourvoyeuse d’emploi. Cependant, étant une association créatrice d’opportunités, nous n’excluons pas la possibilité qu’un membre puisse bénéficier du soutien d’un autre. Akwaba.biz : D’autres affirment par ailleurs que votre organisation est une sous loge de la franc-maçonnerie. Quelle explication donnez-vous sur cette accusation ? K.M.A : Je suis le Président National et je n’ai jusqu’à aujourd’hui pas été en contact avec quiconque appartenant à cette confrérie. Et je n’ai souvenance d’aucune accusation du genre portée à l’un de nos membres. En somme nous ne sommes en rien impliqués dans de tels faits. Akwaba.biz : La fin de votre mandat étant pour bientôt, quel est le bilan que vous faites déjà des activités que vous avez menées ? K.M.A : De façon quantitative un certain nombre de programmes avaient été mis en place et lors du bilan à mis parcours en Mai dernier il en est ressortit que 70% de ceux-ci avaient été bouclés. Et au jour d’aujourd’hui nous avons atteint le seuil des 90%. D’autre part de façon qualitative, nous avons initié un concept appelé le Next Level fort bien adopté, qui permettait, aux membres de se percevoir autrement c’est-à-dire de la meilleure des façons et à la communauté de nous percevoir de cette meilleure manière. De façon générale je peux dire que le bilan est positif et donc que nous avons atteint notre objectif. Akwaba.biz : Pendant votre mandat, vous avez passé un grand moment à l’extérieur du pays précisément au Canada. Comment avez-vous pu gérer la présidence de la Jeune Chambre bien qu’étant si loin ? K.M.A : En effet j’ai été tout ce temps hors du pays pour des raisons professionnelles. Cependant les membres du bureau national avec à leur tête docteur Aristide Yao, qui est d’ailleurs celui qui me succédera, ont valablement tenu l’organisation à mon absence. Je leur tire mon chapeau pour le travail accomplit. Akwaba.biz : Nous abordons maintenant un autre volet qui concerne l’organisation bientôt d’une caravane sur la cohésion sociale. Dites nous en plus K.M.A : A la veille de l’élection présidentielle en 2015, on constate que les stigmates de l’élection de 2010 sont encore visibles dans nos villes. Et étant que société civile, nous nous sommes dit que notre contribution à l’effort de paix en cour était de sensibiliser les populations sur l’esprit de cohésion sociale qui doit prévaloir pendant et après cette période électorale à venir. Il s’agira de mener des actions éclatées dans les villes de la Côte d’Ivoire en fonction des problèmes et besoins de chaque ville de sorte à ce que les jeunes abordent mieux et surtout ensemble ces élections prochaines. Akwaba.biz : De telles actions ont été entreprises dans les années antérieures. Mais comme vous venez de le dire il existe toujours des stigmates, quelle touche particulière comptez-vous apporter en vue de parvenir à vos fins ? K.M.A : Les actions menées dans le passé étaient toutes dans l’ordre de la politique. Nous, nous sommes une organisation apolitique donc nous irons vers les populations de façon neutre afin d’être le point saillant qui réunit les différentes communautés de notre société. Cette caravane a pour thème : LA COHESION SOCIALE PAR L’UNION DE TOUS LES SECTEURS DE LA SOCIETE. Et nous avons bon espoir d’y parvenir. Akwaba.biz : Devons nous comprendre alors que vous réunirez des personnes de tous bords et d’opinions et de religions différentes ? K.M.A : Oui c’est justement l’objectif recherché. Si bien que nous avons invité les personnes concernées et nous comptons sur leur présence effective pour la réussite de notre action. Akwaba.biz : Après ces grandes rencontres, des actions ont-elles été prévu afin d’entretenir ce que vous aurez dispensé comme savoir à toutes ces personnes ? K.M.A : Nous comptons étendre le projet sur une période de trois (03) ans soit avant pendant et après les élections. Après la réalisation de ce projet nous ferons le suivi afin de permettre aux populations de mener elles mêmes en petits comités des actions visant à pérenniser l’action. Akwaba.biz : Nous sommes à deux (02) mois de votre convention qui aura lieu à Abengourou. Dites nous pourquoi le choix de cette ville ? K.M.A : Abengourou parce que dans la carte Jeune Chambre, cette ville est a priori difficile, elle a connu des difficultés du fait qu’elle soit excentrée du pays. Aussi, c’est pour nous l’occasion de montrer à la population de ladite circonscription ainsi qu’à notre organisation Locale membres qu’ils ont notre soutien. Nous voulons redonner un souffle disons à toutes ces personnes. Le tout avec le concours des autorités coutumières, administratives et politiques. Ce sont tous ces aspects suscités qui justifie le choix de la cité royale de l’Idennié. Akwaba.biz : Que devront retenir les membres Jeune Chambre au soir de la convention Nationale à Abengourou de votre passage à la tête de leur organisation ? K.M.A : Au terme de cette mandature à Abengourou, je souhaiterais que chacun puisse retenir que le choix qu’il a fait d’appartenir à la Jeune Chambre doit être un choix de fierté. C’est lorsqu’ils seront fiers d’être membre que nous seront sûrs qu’ils ont des ambitions pour cette organisation. Nous partons mais il faudrait que nous laissons derrière des personnes qui ont la volonté de continuer l’œuvre parce qu’ils veulent toujours servir les autres. Akwaba.biz : Nous sommes au terme de notre entretien, quel est votre mot de fin ? K.M.A : j’aimerais encourager toute la jeunesse ivoirienne et lui dire qu’il est vrai qu’on dit d’elle qu’elle est sacrifiée en termes d’opportunités. Même si cela est arrivé, il nous incombe à nous les jeunes de relever le pays. Nous devons comprendre que les carottes ne sont pas cuites comme on le dit cependant il nous revient de mener des actions en vue d’y remédier. Notre génération est certes tombée en période de crise mais une chose est sûre, nous avons notre mot à dire. En somme ce sont des mots d’espoir à l’endroit de la jeunesse de sorte à ce que notre pays soit rayonnant les années à venir. Par Amichia Eboh



Source : akwaba.biz
 
Retrouvez ici d'autres articles de la même categorie :
 
chantre Aloyse Kakou« j ai reçu la guérison et la restauration de la part de Dieu et je les partage dans mes chants »
 
Laurette Ouliyet (Artiste-chanteuse): ‘’L’Afrique est immensément riche de sa culture’’
 
Aminata Sow Fall, écrivain : « La femme n’a jamais joué les seconds rôles »
 
Béné de Paname: De nos jours y’a trop d’ingratitude que ce soit du côté des femmes ou les hommes
 
Béné de Paname: De nos jours y’a trop d’ingratitude que ce soit du côté des femmes ou les hommes
 
Chantre Maman Rose: C’est Dieu qui voulait que je le loue avec ma voix pour annoncer sa parole.
 
 
 
 
 
   
 
   
   
    Espace reconmandation
    Votre Nom
    Le(s) adresse(s) mail(s) de vos amis
      *pour inserer plusieurs mails separer les par un espace
       
 
 
Évènements
     

     
    FAITES VOS DEDICACES ICI
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Dédicaces du moment
     
     
    Cliquer sur une dédicace pour écouter la musique qui l'accompagne
     
         
             
    Reseau sociaux
     
       
       
       
     

    Nos partenaires


      

    Nous contacter
    Siège social: Yopougon Face au CHU - Immeubre Baraka - Porte A3
    | Tel: 225 23 45 75 35 | Cel: 225 07 84 55 94| Email : info@akwaba.biz
    akwaba.biz, akwaba.net, version 2.0 tous droits réservés
    Conception et réalisation Technova