Accueil  Hotel   Parlons nos langues   Profils   Cuisine   Insolite   Petit dico Nouchi   Blagues   A propos de nous  Contact
 
Showbiz Actualités Evènements Musique Coin Chic Dossiers À la decouverte de Galerie Photo Vidéo
     
ACTUALITES

Effondrement d’un immeuble à Yamoussoukro: Au moins 6 morts enregistrés, le maire échappe à un lynchage




Le bilan s’est alourdi au troisième jour de l’effondrement de l’immeuble en construction au quartier Millionnaire (Yamoussoukro). De sources policières, le dernier bilan fait état d’au moins six morts, 18 blessés et des disparus.




Ceux qui donnaient des signes de vie depuis le premier jour du drame ne se manifestent plus. Toutefois, les sapeurs-pompiers, les forces de l’ordre et les autorités locales multiplient les efforts pour sortir des décombres les victimes.

Selon des rescapés du drame, il n’y avait pas que les ouvriers. Mais de jeunes vendeuses d’eau, de jus et  de fruits pourraient se retrouver parmi les engloutis. En effet, indiquent-ils, certaines profitant de la pause desdits ouvriers, étaient descendus au sous-sol de l’immeuble en construction pour leur vendre des marchandises.

Le maire de la commune de Yamoussoukro, en visite sur les lieux du sinistre ce jour, a été pris à partie par des badauds. Il a fallu l’intervention des policiers pour le préserver de toute agression.

«Cet accident nous offre un paysage désolant. Hélas ! Nous sommes en pleurs, nous sommes en émoi. Voici des ouvriers qui ne respectent pas les règles de construction. Ce bâtiment avait été relevé comme en infraction par la brigade de surveillance du territoire communal. Nous avons convoqué le chef d’entreprise qui conduit ce chantier afin qu’il vienne nous voir avec les papiers qui l’autorisent à faire cet immeuble, il n’est jamais venu. Nous avons mis des écriteaux sur ce bâtiment ‘’arrêt travaux’’ ils n’ont jamais respecté et ils ont continué lesdits travaux et voilà ce qui nous arrive. C’est vraiment désolant. Au moment où nous parlons et vous le savez, il y a encore des victimes sous les décombres. Certains ont pu avoir la chance, ils sont en soin intensif mais d’autres sont encore sous les décombres. Comment faire pour les dégager ? Si nous utilisons des engins lourds nous risquons encore de faire des dégâts humains. Nous regardons impuissant cette situation et nous nous confions au Seigneur pour que solutions soient trouvées», avait-il réagit la veille, lors de sa première visite sur le lieu du drame.

Rappelons que c’est le mercredi 13 juin, aux environs de 12 heures, que l’immeuble de trois étages en construction s’est effondré, pendant que des ouvriers étaient en plein travail. Une douzaine de manœuvres avaient été sauvés puis évacués d’urgence au Chr de Yamoussoukro.

KOFFI  KOUAME
Agence de Yamoussoukro




 
Retrouvez ici d'autres articles de la même categorie :
 
Ghana: un marabout entre dans une église pour reprendre son charme donné au pasteur
 
GÉNOCIDE AU MALI: UN GROUPE D'HOMME ARMÉ MASSACRE DES PEULS DANS LE VILLAGE D'OGOSSAGOU.
 
INSOLITE AU NIGERIA: UNE FEMME VIENT EST ARRÊTER PAR LA POLICE POUR AVOIR TORTURÉ ET FAIT CIRCULER LA VIDÉO NUE DE LA MAÎTRESSE DE SON MARI SUR INTERNET.
 
UN JEUNE HOMME TUE SA COPINE PARCE QU’ELLE A REFUSE DE LUI FAIRE UNE PIPE
 
Royaume-Uni : une prostituée retourne travailler 30 minutes après son accouchement
 
Agboville: Deux corps retrouvés sur la rive de la rivière ‘’Agbo’’
 
 
 
 
 

   
 
   
   
    Espace reconmandation
    Votre Nom
    Le(s) adresse(s) mail(s) de vos amis
      *pour inserer plusieurs mails separer les par un espace
       
 
 
Évènements
     

     
    FAITES VOS DEDICACES ICI
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Dédicaces du moment
     
     
    Cliquer sur une dédicace pour écouter la musique qui l'accompagne
     
         
             
    Reseau sociaux
     
       
       
       
     

    Nos partenaires


      

    Nous contacter
    Siège social: Yopougon Face au CHU - Immeubre Baraka - Porte A3
    | Tel: 225 23 45 75 35 | Cel: 225 07 84 55 94| Email : info@akwaba.biz
    akwaba.biz, akwaba.net, version 2.0 tous droits réservés
    Conception et réalisation Technova