Accueil  Hotel   Parlons nos langues   Profils   Cuisine   Insolite   Petit dico Nouchi   Blagues   A propos de nous  Contact
 
Showbiz Actualités Evènements Musique Coin Chic Dossiers À la decouverte de Galerie Photo Vidéo
     
ACTUALITES

Le tuteur tranche le sexe de son protégé: Voici toute l'histoire !



Personne d'autre, à part lui Somda Albert, ressortissant burkinabé, n'a le droit de poser ses mains sur sa dulcinée Sawadogo Sita. Encore moins, oser « défricher dans son jardin secret »


Pour n'avoir pas voulu retenir cela,  son compatriote Kiemdebeogo Sanou l'a payé très cher. Les faits se sont produits le jeudi 28 février 2013, dans le campement de Kouassikro situé à quelques encablures du fleuve Cavally, à la frontière Ivoiro-libérienne.


Récit d’une histoire de sexe qui va décourager ceux qu'on appelle de façon prosaïque, ‘‘chercheurs des femmes des autres’’. En effet, indiquent les renseignements, à l'occasion des fêtes de fin d'année en 2012, Somda Albert, solide paysan, se rend dans son pays natal, chercher sa chérie Sawadogo Sita qu’il avait confiée à ses parents, alors que cette dernière n'avait que 14 ans. Alors, 10 ans après, la belle Sita a pris des rondeurs au grand bonheur du patient Somda Albert. C'est tout fier donc, qu'il ramène sa femme en Côte d'Ivoire. Sur place dans le campement, le paysan ne fait aucune économie de ses efforts, pour mettre sa seconde moitié dans de meilleures conditions de vie. Et cette dernière lui rend son amour.


Mais toute cette belle histoire va chavirer, quand au cours du mois de février écoulé, Kiemdebeogo Sanou, à la recherche d'une terre pour faire une plantation, débarque dans le campement. En attendant qu'il se prenne plus tard en charge, Somda Albert ne voit aucun inconvénient à recueillir son compatriote. Mais très vite, ce dernier tombe sous le charme de la jeune femme de son tuteur. Et fin « dragueur », il réussit à convaincre Sita d'entretenir des relations sexuelles avec lui. Et chaque fois que Somda s'absente de la maison, les deux amants en profitent pour s'adonner à des ébats sexuels torrides. Et comble de foutaises, c'est le lit conjugal du maître de la maison qui sert aux « défoulements » de leurs reins.


En définitive, tout cela fini par être su du cocu. Mais feignant de ne rien savoir, Somda Albert garde tout son sang froid et attend de prendre les deux amants sur les faits. Ayant arrêté sa stratégie, le matin du jeudi 28 février 2013, il informe sa femme et son protégé de ce qu'il va s'absenter pour raison de voyage à Guiglo et qu'il ne sera de retour que le lendemain. Sur ce, il prend son baluchon, enfourche son vélo et le voilà parti. A la vérité, il ne va pas loin. Il se planque chez son ami Kassoum, habitant le campement voisin. A 14h, alors que le campement où il vit s'est vidé de son monde parti au champ, il revient chez lui. Doucement, il approche de la fenêtre de son logis et entend les gémissements de plaisir de sa femme, sous les coups de reins de son protégé.


Pris de colère, il défonce la porte de sa maison et déboule dans la chambre où il surprend les deux amants. Bien que littéralement nue, Sita, profitant de la confusion, réussit à s'éjecter de la chambre. De sa machette, le paysan sectionne net le sexe en érection de Kiemdebeogo Sanou. Ce dernier, en sang, prend la fuite et va se jeter dans le Cavally qui l'emporte. Somda Albert lui se lance aussitôt aux trousses de son immorale femme qu'il finit par rattraper. Et sans doute craignant de faire la prison, on le voit passer la frontière et gagner le Libéria voisin avec Sita. Que va-t-il advenir de cette dernière ? On ne le sait pas pour l'heure. 


Chancelle GOUDALET


( A Guiglo)



Source : Soir Infos
 
Retrouvez ici d'autres articles de la même categorie :
 
DJ Arafat déclare la guerre à Debordo ??
 
Deux lesbiennes s’embrassent en public à Koumassi et sont sérieusement tabassées
 
Don du Président Ouattara aux Ivoiriens d’Allemagne: samedi dernier, Hambourg était aux couleurs orange-blanc-vert
 
Ma Ailun, hôtesse de l'air de 23 ans, tuée par son iPhone 5 en charge
 
MARCORY : Un portefeuille magique au prix de 975.000 francs
 
Thon: La hausse du prix n'est pas du goût des consommateurs de "garba"
 
 
 
 
 
   
 
   
   
    Espace reconmandation
    Votre Nom
    Le(s) adresse(s) mail(s) de vos amis
      *pour inserer plusieurs mails separer les par un espace
       
 
 
Évènements
     

     
    FAITES VOS DEDICACES ICI
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Dédicaces du moment
     
     
    Cliquer sur une dédicace pour écouter la musique qui l'accompagne
     
         
             
    Reseau sociaux
     
       
       
       
     

    Nos partenaires


      

    Nous contacter
    Siège social: Yopougon Face au CHU - Immeubre Baraka - Porte A3
    | Tel: 225 23 45 75 35 | Cel: 225 07 84 55 94| Email : info@akwaba.biz
    akwaba.biz, akwaba.net, version 2.0 tous droits réservés
    Conception et réalisation Technova