Accueil  Hotel   Parlons nos langues   Profils   Cuisine   Insolite   Petit dico Nouchi   Blagues   A propos de nous  Contact
 
Showbiz Actualités Evènements Musique Coin Chic Dossiers À la decouverte de Galerie Photo Vidéo
     
ACTUALITES

Allés pour détruire des maisons à Pk18 : L’huissier et le chauffeur du bulldozer tabassés




On a rarement vu des bulldozers détaler aussi vite. Allés pour démolir des maisons à Anokouakouté, derrière PK18, deux bulldozers ont pris le large sous les jets de pierre de la population en furie. L’un des conducteurs ainsi que l’huissier qui dirigeait l’opération ont passé un mauvais quart d’heure.



Ce vendredi, sous une fine pluie, l’huissier, Me Keita, accompagné de trois bulldozers et un cargo de gendarmes débarque dans ce bled. Mission : déguerpir la population dare-dare et passer leurs maisons sous les pelles des machines. L’ordre vient, selon lui, de la société immobilière Sotrapim qui veut construire sur le terrain. Mais les gendarmes se heurtent au refus des forces républicaines (frci) qui ont établi un barrage à l’entrée du quartier. Celles-ci indiquent n’avoir reçu aucune con­signe concernant une telle opération. Leurs « frères d’arme » rebroussent donc chemin. Cependant l’huissier de justice refuse d’en faire autant et intime l’ordre aux machines de passer à l’action. Mal lui en a pris. Plusieurs résidents du quartier sortent avec pierres et gourdins. Les deux premiers bulldozers prennent la poudre d’escampette. Un habitant du quartier indique qu’il n’a jamais vu des bulldozers rouler aussi vite. Le troisième tombe dans une embuscade. Son conducteur, Ousmane (nous n’avons pu avoir son patronyme) tente de se sauver, mais il est encerclé par la foule. Après quelques coups reçus, Amon Kouadio Paul, le président du quartier aidé par l’imam Konaté Aly, le sauvent de la furie de la population. De son côté, l’huissier est rudoyé par des résidents qui scandent : « on va les tuer ! » Il sera protégé par les militaires et les responsables du quartier. Avant d’être conduit au camp commando d’Abobo suivi d’Ousmane. Ils seront libérés peu après. Pendant ce temps, la population en colère tente de brûler la machine stoppée. Il faut l’intervention de son propriétaire, Coulibaly Mamadou pour sauver son bien. Ce dernier dira plus tard qu’il ignorait que le « démolisseur » était destiné à une telle opération. Les deux autres qui ont pris le large ne sont pas, selon lui, les siens. En tout cas, les habitants d’Anokouakouté espèrent qu’ils ne reviendront plus sur les lieux. « Ce terrain nous appartient. Mais depuis des mois, la Sotrapim nous harcèle pour que nous quittions les lieux. Nous n’irons nulle part car nous avons acquis cet espace avec les Ebriés », vocifère Amon Kouadio Paul. L’ennui c’est que les Ebriés semblent avoir vendu le même espace à la Sotrapim. Du moins, à entendre Mme Kra Antoinette, la directrice générale de la structure. Elle soutient que sa société immobilière a acquis le terrain depuis plus de 6 ans avec les Ebriés du quartier. La Sotrapim, selon elle, possède tous les documents administratifs relatifs à cet espace de 64 hectares. Il n’est donc pas question qu’elle cède devant cette situation. « Nous avons au début engagé des discussions avec les habitants qui ne nous ont pas écoutés. Nous allons aller au bout de notre action », indique-t-elle avec fermeté. Vu l’état d’esprit des deux camps, tout porte à croire que seule une intervention du ministère de la Construction, de l’assainissement et de l’urbanisme décantera la situation.



 
Retrouvez ici d'autres articles de la même categorie :
 
Ghana: un marabout entre dans une église pour reprendre son charme donné au pasteur
 
GÉNOCIDE AU MALI: UN GROUPE D'HOMME ARMÉ MASSACRE DES PEULS DANS LE VILLAGE D'OGOSSAGOU.
 
INSOLITE AU NIGERIA: UNE FEMME VIENT EST ARRÊTER PAR LA POLICE POUR AVOIR TORTURÉ ET FAIT CIRCULER LA VIDÉO NUE DE LA MAÎTRESSE DE SON MARI SUR INTERNET.
 
UN JEUNE HOMME TUE SA COPINE PARCE QU’ELLE A REFUSE DE LUI FAIRE UNE PIPE
 
Royaume-Uni : une prostituée retourne travailler 30 minutes après son accouchement
 
Agboville: Deux corps retrouvés sur la rive de la rivière ‘’Agbo’’
 
 
 
 
 

   
 
   
   
    Espace reconmandation
    Votre Nom
    Le(s) adresse(s) mail(s) de vos amis
      *pour inserer plusieurs mails separer les par un espace
       
 
 
Évènements
     

     
    FAITES VOS DEDICACES ICI
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Dédicaces du moment
    • Renatowew : http://domyhbe.pl/pl/napisali-o-nas/dom-z-drewna-klejonego
    • Timothysmary : In addition to iPad digitizer and LCD screen replacements http://i7phone.com.ua/remont-ipad i7phone offers iPad repair parts to solve problems with your battery, dock connector assembly, headphone jack assembly and much more. We have OEM-compliant iPad parts that are 100% guaranteed and shipped quickly. If you’re not certain exactly which iPad replacement parts to order, our support
    • Friex : Красивые модели и самое откровенное [url=https://kolgot.net/shop/kolgotki/]проститутки в чулках[/url]
    • averena24ref : [url=http://averena24.ru]медкнижка без прохождения врачей официально[/url] - подробнее на нашем сайте [url=https://averena24.ru]averena24.ru[/url] Личная [url=https://averena24.ru]медицинская книжка[/url] ([url=https://averena24.ru]санитарная книжка[/url]) - официальный документ строгой отчетности. В санитарной книжке отражаются все данные о результатах периодических осмотров, сдачи анализов и прививках, наличия инфекционных заболеваний, а также о прохождении курсов по гигиеническому воспитанию и аттестации.
    • lulaft18 : Browse over 500 000 of the best porn galleries, daily updated collections http://brandedclothes.allproblog.com/?devyn oye loca porn best celbrity porn who looks at porn girls that should do porn real mtf porn
    • Jamaltar : useful link [url=https://secbilling.net/phone/2249912914] phone 224-991-2914[/url]
     
     
    Cliquer sur une dédicace pour écouter la musique qui l'accompagne
     
         
             
    Reseau sociaux
     
       
       
       
     

    Nos partenaires


      

    Nous contacter
    Siège social: Yopougon Face au CHU - Immeubre Baraka - Porte A3
    | Tel: 225 23 45 75 35 | Cel: 225 07 84 55 94| Email : info@akwaba.biz
    akwaba.biz, akwaba.net, version 2.0 tous droits réservés
    Conception et réalisation Technova