Accueil  Hotel   Parlons nos langues   Profils   Cuisine   Insolite   Petit dico Nouchi   Blagues   A propos de nous  Contact
 
Showbiz Actualités Evènements Musique Coin Chic Dossiers À la decouverte de Galerie Photo Vidéo
     
ACTUALITES

Affrontement hier à Abobo PK 18 - Des policiers et des civils tués - 9 éléments des Fds blessés



Hier mardi 11 janvier, le quartier PK 18, à Abobo, sur la route d`Anyama, a été le théâtre de violences. Deux versions se chevauchent. La première, selon des habitants interrogés sur place, des éléments des Forces de sécurité et de défense (Fds), qui y menaient, de bonne heure, une opération de perquisition se seraient heurtés à la résistance d`une partie de la population. En effet, explique-t-on, tirée de son sommeil, par des tirs nourris, une frange de la population se serait opposée aux Fds. « Nous avons été brutalement réveillés par ces coups de feu. Des agents des Fds sont arrivés et ont molesté certains habitants avant de les délester de certains biens, notamment, des téléphones-portables, de l`argent, des bijoux, etc... Les Fds disent qu`elles sont venues pour déloger des éléments de forces nouvelles, qui habitent le quartier et qui cacheraient des armes », ont indiqué des habitants du quartier, PK 18. La
seconde version, de source policière, fait plutôt état de ce que les forces de défense et de sécurité ont investi le quartier dès l`aube, pour une opération de perquisition. Il s’agissait, si l’on en croit la même source, de « pacifier » la zone, réputée, ces derniers temps, être une zone où il règne une insécurité totale. Elles menaient donc cette opération, lorsqu’elles sont tombées, rapporte-t-on, dans un traquenard d’individus armés. Ceux-ci auraient ouvert le feu à partir d’une position qu’ils semblaient vraisemblablement couver. Une position où ils semblaient bien cacher un « trésor » qu’il ne fallait guère découvrir. Provoquant ainsi, la réplique des Fds. Les combats, dit-on, auraient duré près de deux heures. En tout état de cause, le bilan de cet affrontement musclé fait état, selon des informations recueillies sur le théâtre des opérations, de 5 morts dont 2 policiers et 3 civils. Par
ailleurs, plusieurs blessés ont été enregistrés dont neuf éléments des Fds : cinq (5) policiers et quatre (4) marins. Après donc une journée de feu et de sang, le calme est revenu dans le quartier, dans la mi-journée. Il faut cependant y craindre, un regain de violence.



Source : Soir info
 
Retrouvez ici d'autres articles de la même categorie :
 
Mali : le président élu en tournée au Burkina Faso, Togo et Niger
 
‘’La Côte d’Ivoire est dans la tristesse’’ déplore Anaky Kobena, un allié de Ouattara
 
Arrivée de réfugiés ivoiriens du Togo et Ghana, hier Gnahoua Zago : «La libération des pro-Gbagbo nous a motivés»
 
Gagnoa/ 8 jours après la promesse de Guillaume Soro: Les premières pierres de l’école de Gnangbodougnoa, le préau de Gnaliépa et l’appatam de Tchédjelet posées
 
Lois sur l’apatridie, la nationalité et le foncier rural - Les députés en plénière aujourd’hui
 
Coordination de l’aide au développement : les experts s’informent sur le processus de mise en œuvre
 
 
 
 
 
   
 
   
   
    Espace reconmandation
    Votre Nom
    Le(s) adresse(s) mail(s) de vos amis
      *pour inserer plusieurs mails separer les par un espace
       
 
 
Évènements
     

     
    FAITES VOS DEDICACES ICI
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Dédicaces du moment
     
     
    Cliquer sur une dédicace pour écouter la musique qui l'accompagne
     
         
             
    Reseau sociaux
     
       
       
       
     

    Nos partenaires


      

    Nous contacter
    Siège social: Yopougon Face au CHU - Immeubre Baraka - Porte A3
    | Tel: 225 23 45 75 35 | Cel: 225 07 84 55 94| Email : info@akwaba.biz
    akwaba.biz, akwaba.net, version 2.0 tous droits réservés
    Conception et réalisation Technova