Accueil  Hotel   Parlons nos langues   Profils   Cuisine   Insolite   Petit dico Nouchi   Blagues   A propos de nous  Contact
 
Showbiz Actualités Evènements Musique Coin Chic Dossiers À la decouverte de Galerie Photo Vidéo
     
ACTUALITES

Affrontements inter-ethniques à Duékoué - Pourquoi il faut s’en méfier



Les affrontements ethniques qui ont cours à Duékoué depuis le lundi 3 janvier 2011, inquiètent les Ivoiriens et la Communautés internationales. D’une histoire de coupeurs de route qui ont attaqué un véhicule de transport, et qui ont fait un mort, l’on en est depuis quelques jours, à de violents affrontements entre les autochtones Wê et les allochtones Malinké, qui ont fait 34 morts, 72 blessés et plusieurs dégâts matériels. La situation, bien que calme depuis hier dimanche 9 janvier 2011, demeure encore volatile et peut exploser à tout moment. Dans ces affrontements ethniques, il a été fait mention de la présence de rebelles et de miliciens. Le tableau ainsi décrit , présente les ingrédients d’une guerre civile que les Ivoiriens redoutent. Il faut donc s’en méfier et prendre les dispositions nécessaires pour mettre fin à la situation. Cela est d’autant important que si rien n’est fait rapidement, les affrontements
peuvent se généraliser à l’ouest du pays, et gagner progressivement, l’ensemble du pays. Les populations ivoiriennes et étrangères étant entrelacées, le vent de la vengeance peut souffler dans toutes les régions, et raviver le feu qui couve sous la cendre. Il est donc impérieux que d’une part, les acteurs politiques qui ont dressé les populations les unes contre les autres, interviennent pour calmer les esprits et sensibiliser sur la nécessité de vivre ensemble. Et d’autre part, que les populations s’acceptent et se respectent mutuellement.. La Côte d’Ivoire qui vit en ce moment, une profonde fissure au plan politique, pourrait sombrer avec les déchirures au niveau social. Les morts, les blessés et les nombreux dégâts enregistrés pendant ces derniers jours à Duekoué ; doivent interpeller les populations et les hommes politiques. La très célèbre citation de Jacques Rabemanajara, doit être méditée par tous :
« Personne ne sera sauvé si nul n’est sauvé »


Source : Soir info
 
Retrouvez ici d'autres articles de la même categorie :
 
Mali : le président élu en tournée au Burkina Faso, Togo et Niger
 
‘’La Côte d’Ivoire est dans la tristesse’’ déplore Anaky Kobena, un allié de Ouattara
 
Arrivée de réfugiés ivoiriens du Togo et Ghana, hier Gnahoua Zago : «La libération des pro-Gbagbo nous a motivés»
 
Gagnoa/ 8 jours après la promesse de Guillaume Soro: Les premières pierres de l’école de Gnangbodougnoa, le préau de Gnaliépa et l’appatam de Tchédjelet posées
 
Lois sur l’apatridie, la nationalité et le foncier rural - Les députés en plénière aujourd’hui
 
Coordination de l’aide au développement : les experts s’informent sur le processus de mise en œuvre
 
 
 
 
 
   
 
   
   
    Espace reconmandation
    Votre Nom
    Le(s) adresse(s) mail(s) de vos amis
      *pour inserer plusieurs mails separer les par un espace
       
 
 
Évènements
     

     
    FAITES VOS DEDICACES ICI
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Dédicaces du moment
     
     
    Cliquer sur une dédicace pour écouter la musique qui l'accompagne
     
         
             
    Reseau sociaux
     
       
       
       
     

    Nos partenaires


      

    Nous contacter
    Siège social: Yopougon Face au CHU - Immeubre Baraka - Porte A3
    | Tel: 225 23 45 75 35 | Cel: 225 07 84 55 94| Email : info@akwaba.biz
    akwaba.biz, akwaba.net, version 2.0 tous droits réservés
    Conception et réalisation Technova